Mon expérience Weight Watchers

Hello tout le monde !

Aujourd’hui on se retrouve pour un article un peu spécial puisque je vais parler perte de poids et comment je me sens mieux dans ma peau. Je tiens tout d’abord à préciser que je ne pousse personne à faire comme moi ou à perdre du poids. Chacun assume son corps et son poids comme il l’entend mais moi j’étais arrivée à un stade où je n’étais plus assez bien dans ma peau et j’avais envie de changements mais surtout, de me sentir bien. J’ai pris la décision de faire ce programme après y avoir longuement réfléchi pour deux raisons: la première a été de voir les résultats sur ma cousine qui avait perdu pas mal de poids (si tu passes par là je te fais des bisous) et j’avais trouvé ça assez hallucinant; la deuxième a été l’offre sur laquelle je suis tombée et qui m’a parue « alléchante ». J’ai pesé le pour et le contre dans la balance et je me suis dit que si j’avais les mêmes résultats que ma cousine, ça valait le coup même si ça reste un budget. En voyant donc qu’ils faisaient une offre à 15€ le mois et non 30€, je me suis décidée et j’ai sauté le pas.

Weight Watchers, qu’est-ce que c’est ?

weight-watchers.pngWeight Watchers c’est d’abord une entreprise fondée en 1963 par l’américaine Jean Nidetch. Son slogan n’est autre que « Maigrir efficacement et durablement ». La marque a changé son programme depuis quelques années pour finir par proposer le programme Feel Good avec des SmartPoints et des ActivePoints. Elle promet de vous faire perdre du poids grâce à une alimentation facile à vivre, des conseils pour bouger plus et améliorer son bien-être et un accompagnement vers un mode de vie plus sain.

Le site propose deux formules à des prix différents: la formule online uniquement avec seulement l’application et le site internet qui vous permettent de faire votre suivi et de voir vos progrès seul. Il y a la formule online + ateliers ww qui comprend la participation à des ateliers dans votre ville. Personnellement j’ai opté pour la formule online n’ayant pas envie de participer à des ateliers.

tenor

Comment ça marche ?

Lorsque vous souscrivez à une offre, vous devez télécharger l’application ou vous connectez tous les jours au site afin de pouvoir enregistrer tout ce que vous mangez afin de calculer les points consommés dans la journée. Ce qu’il faut savoir c’est que cela grimpe assez vite et parfois, je me suis fait quelques frayeurs en ne me retrouvant qu’avec très peu de points pour finir la journée. Mais pas de panique car en fait, le système est très bien pensé. Lorsque vous vous inscrivez, le site vous pose un tas de questions pour savoir vos habitudes alimentaire et sportive. Suivant vos réponses, l’ordinateur vous assigne un nombre de points à consommer par jour. Moi j’en avais 30. Sauf que vous vous dites que c’est peu mais en fait, vous avez des SmartPoints hebdomadaires qui vous permettent de « tricher » et de ne pas vous frustrer. J’en avais 35 par semaine. En gros, vous pouvez faire des écarts tout en restant assez raisonnable les autres repas. Si vous êtes adeptes de sport, vous aurez aussi des ActivePoints encore une fois calculé par l’ordinateur pendant votre inscription.

Une fois que vous êtes inscrits et que vous êtes sur votre profil, il ne vous reste plus qu’à devenir assidu et a tout noté dans votre « petit journal de bord ». Admettons que vous mangiez au petit déjeuner un bol de céréales avec du lait et un fruit. Le lait vaudra un certain nombre de points, les céréales aussi mais le fruit ne vous « coûtera » rien. En fait, il faut savoir que dans le programme Weight Watchers, ils vous poussent à manger des fruits et des légumes car tout le reste est assez important en nombre de points. Pareil pour les activités sportives, chaque activité rapporte un nombre de points et ce nombre de points change en fonction de l’intensité à laquelle l’activité a été faite. Par exemple, du vélo elliptique pendant 30 minutes vaudra: 1 point à faible intensité, 3 points à une intensité modérée et 5 points à une intensité forte. Vous pouvez aussi scanner le code barre de vos produits alimentaires pour connaître leur valeur en points. Très pratique et beaucoup plus rapide que de taper le nom de l’aliment.

Enfin, chaque semaine vous devez vous peser pour que vous puissiez suivre votre courbe et voir les efforts payer. Ce système est plutôt intéressant puisque vous pouvez voir la courbe diminuer au fur et à mesure et continuer à vous motiver en vous disant que vous ne faites pas ça pour rien.

Mon avis.

Alors, est-ce que j’en suis contente ou pas ? Et bien oui. En trois mois, j’ai perdu 7 kilos ce qui est déjà très bien à mon goût. J’avais peur de rentrer dans une spirale de « non je peux pas manger je suis au régime » mais, même si ça m’arrivait quand on me proposait des petites choses bien caloriques à manger que j’adore, en fait non. Je restais raisonnable mais je me faisais plaisir. Les premières semaines n’ont pas toujours été faciles et je dois avouer qu’au début c’est compliqué de gérer ses points sans dépasser. D’ailleurs, j’ai trouvé très bien que le programme vous laisse une marge de manoeuvre. En gros, par jour, je pouvais manger l’équivalent de 27 à 37 points en sachant que j’en avais 30 par jour à la base. Ça prouve que le programme a changé et n’est plus dans la privation mais dans l’optique de se faire plaisir en gardant une alimentation saine. En fait, tout est basé sur ça. Un quotidien sain, un environnement sain. De moi-même j’ai réussi à arrêter toutes les choses qui peuvent faire grossir comme les viennoiseries, les gâteaux, les sodas et autres boissons sucrées. J’ai appris à manger mieux mais à ma faim et comme je l’entends. J’ai réussi à concilier perte de poids et écarts (restaurants, sucreries, etc…) sans me sentir frustrée quand je faisais attention. Pour exemple, les pizzas en photo, je les ai mangé pendant la période de WW et j’ai réussi à ne pas prendre un gramme.

J’ai aussi trouvé super l’idée de la bibliothèque des aliments. Vous avez accès à plein de produits déjà scannés par les utilisateurs ou par l’équipe WW ce qui fait gagner un temps fou. La bibliothèque de recettes est super aussi et ça permet de pouvoir varier les plaisir tout en continuant de manger sainement et équilibré mais il y avait beaucoup trop de produits allégés à utiliser pour les réaliser à mon goût, du coup je ne m’en suis pas servi.

En revanche, j’ai été un peu déçue par certaines choses. En fait, quand j’ai commencé je me suis rendue compte que certains points n’étaient pas vraiment justifié ou plutôt le nombre conséquent de points qu’un aliment coûtait dans mon budget points. Par exemple, une assiette de pâtes cuites/crues de 100g était donnée à 3 points mais quand je scannais le paquet de pâtes de la marque achetée, ça me mettait 7 points pour 1 portion (l’équivalent de 50g environ). J’étais juste choquée par cet écart de points et j’ai un peu hallucinée je dois avouer surtout quand j’ai vu qu’un cookie basique est à 5 points. Même chose pour les gâteaux Bjorg et Gerblé qui sont connus pour être meilleurs dans le cadre d’un régime, les points sont exorbitants quand vous en mangez. Je n’ai vraiment pas trouvé ça cohérent. On est tous au courant que ça reste sucré et tout ça mais de là à avoir l’équivalent d’un paquet d’Oreo, quand même…

754

Aussi, je trouve que ça reste quand même cher pour un simple régime Online. Le prix de base étant à 30€ le mois, je trouve ça vraiment abusé pour seulement une application qui vous donne des points suivant l’aliment que vous mangez et un suivi. Pour moi ça ne vaut pas son prix même si c’est efficace. Heureusement que WW propose souvent des prix d’appel comme celui que j’ai eu. Mais 15€, ça reste un budget conséquent dans mon portefeuille puisqu’avec 15€ on peut avoir quelques courses en plus par mois avec ou une sortie au cinéma par exemple.

Est-ce qu’on se lance ou pas ?

Oui et non. Oui parce que ça marche et que, même si sur la balance le résultat n’est pas forcément là, on le voit en terme de centimètres, de masse graisseuse perdue et surtout, en bien-être car oui, je me sens beaucoup mieux. De plus, je dirais que c’est vraiment un programme qui permet d’acquérir une hygiène de vie saine pour repartir sur de bonnes bases surtout quand on ne les avait pas. Non parce que ça reste un budget et parce qu’à ce prix, autant aller chez un diététicien ou nutritionniste qui vous adaptera encore plus le programme à vos besoins/envies et à votre quotidien. Et le gros inconvénient est qu’il faut être assidu et bien noter tout ce que l’on mange sinon ça ne sert à rien et l’inscription aura été fait pour rien. Donc je dirais que ça ne dépend que de vous et de votre motivation.

 

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à me la laisser en commentaire et j’y répondrais avec grand plaisir. Je vais finir l’article en vous disant que peu importe votre poids ou votre taille, ce qui compte c’est de vous sentir bien dans votre peau et dans votre tête. Si vous ressentez le besoin de faire quelque chose pour vous sentir mieux, faites le. En revanche, si vous le faites pour le regard des autres, laissez tombé ça ne mène à rien. Votre regard sur vous-même compte plus que celui des autres sur vous. J’ai mis du temps à le comprendre moi-même mais aujourd’hui, je suis « en paix » avec ça et quand je fais quelque chose je le fais pour moi.

Je vous souhaite une bonne semaine et en attendant, prenez soin de vous ❤️

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s