La mode, la beauté et les voyages, ma passion. Le début d’un blog.

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien aujourd’hui et que tout se passe bien pour vous. Moi ça va, ça m’a fait du bien de me ressourcer dans le sud avec ma famille après ces semaines chargées.

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article plutôt spécial puisque je vais me livrer un peu plus à vous en vous parlant de mes passions: la mode, la beauté et les voyages. Du coup, je vais aussi vous parler de comment est né le blog et je vous fais un petit bilan personnel sur cette expérience. Je préfère vous prévenir, c’est long mais j’espère que vous aimerez le lire autant que j’ai aimé l’écrire.

LES DÉBUTS

Je crois que ça a commencé très jeune pour moi. J’ai toujours aimé choisir mes vêtements, j’ai toujours voulu me faire jolie. Je demandais souvent à ma mère si je pouvais mettre du vernis, du rouge à lèvres ou même des bijoux. J’ai toujours eu une attirance pour ces choses là.

Au collège, j’essayais d’être à la dernière mode, d’avoir mon propre style mais c’était dur parce que c’est aussi la période où on se cherche, où parfois on copie parce qu’on aime bien le style d’un autre. On veut aussi plaire parce que c’est le moment où on commence à vraiment s’intéresser aux garçons. Et puis je voulais ressembler à ma grande sœur qui était un modèle pour moi. C’est aussi le moment où on prend nos idoles en modèle et on essaie de reproduire leur style en se l’appropriant en quelques sortes. Mais le déclic, je l’ai eu à mes 15 ans.

Pour les voyages, je suis habituée à partir depuis très jeune et j’avoue que j’ai toujours aimé découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures. J’ai toujours réclamé à mes parents de partir et pas en France la plupart du temps mais à l’étranger. Alors oui c’est un budget et j’ai eu la chance d’avoir un père qui gagne assez bien sa vie pour faire de beaux voyages pendant au moins 15 jours mais ce n’était pas toutes les années. Je me souviens que mes parents nous demandaient toujours si on voulait aller à la neige ou partir pendant l’été et nous, on voulait tout le temps partir l’été. Que de bons souvenirs.

 

LE DÉCLIC

J’ai développé ma passion pour la mode et la beauté après avoir regardé un film: Le Diable s’habille en Prada. J’étais en admiration totale devant les tenues, les chaussures, les coiffures et les bijoux. Je me suis intéressée de plus près aux magazines de mode dont un en particulier: Vogue America. Autant vous dire que j’avais mon exemplaire tous les mois et que je le dévorais à peine rentrée chez moi.

Je voulais savoir les dernières tendances, je regardais attentivement les publicités sur ce beau papier glacé en rêvant et en me disant qu’un jour je pourrais me les payer toutes ces choses. Ça a aussi été là où j’ai développé mon intérêt pour les pièces de luxe. Les Louboutin, Jimmy Choo. Les vêtements Chanel, Zuhair Murad, Givenchy, Elie Saab. Les sacs Saint Laurent, Marc Jacobs. Tout cet univers me fascinait et me fascine toujours autant. Je me mettais souvent sur la chaîne Enews pour regarder la fashion police et je donnais aussi mon avis devant ma télé. Les belles robes de princesse qui nous font rêver et qu’on aimerait nous aussi porter un jour.

En fait, dès que je trouvais quelqu’un pour parler de mode, j’étais la plus heureuse du monde parce que c’était le sujet de conversation qui me plaisait le plus. Je me renseignais sur pas mal de choses, j’essayais de reproduire des tenues que j’avais vu mais à ma façon. J’essayais aussi de trouver mon style tout en restant sobre et chic mais confortable.

Bien sûr, mes parents nourrissaient cette passion dans la limite du raisonnable. Je n’avais pas tout ce que je voulais et à un n’importe quel prix. Les plus belles pièces étaient réservés pour noël et les anniversaires. Et puis j’avais aussi ce blocage sur mon poids qui, selon moi, m’empêchait de pouvoir être jolie dans ce que je portais et être stylée.

J’ai aussi développé un rêve à ce moment-là qui n’est autre que partir à New York. Je ne l’ai toujours pas fait et je crois que je vais prévoir ça pour 2019 ou 2020 le temps de mettre assez d’argent de côté pour en profiter au maximum. Je sais que pour beaucoup ça ne les fait pas rêver mais pour moi c’est aussi là que la mode et la beauté commencent en plus de Paris. C’est là qu’il y a le plus de mélange culturel et de choses à découvrir. Et puis oui, j’ai envie aussi de marcher sur les pas de Carrie Bradshaw secrètement.

LE COMMENCEMENT

J’ai vraiment commencé à me lancer dans le maquillage et à m’acheter les vêtements que je voulais peu importe si ça m’allait il y a 3 ans. J’ai commencé à me moquer de ce que les gens pouvaient bien penser mais surtout j’étais assez mature pour me dire que j’avais besoin de ça pour avancer et m’assumer. Alors je n’ai toujours pas une énorme confiance en moi mais je me sens très bien dans mes vêtements et c’est déjà un grand pas.

C’est là que j’ai commencé à prendre réellement soin de moi, de me dire que même si je ne me trouvais pas jolie je pouvais essayer de l’être. J’ai acheté des produits hydratants, du maquillage de qualité et qui me donnait envie de me maquiller. Et c’est là où j’ai commencé a vraiment me maquiller. Alors pas trop parce que j’allais en cours mais plus qu’avant. J’ai appris à faire des dégradés avec mes fards à paupières, le trait de liner, des lèvres un peu plus bold.

Mon entourage a commencé à me demander des conseils sur les soins, le maquillage, les vêtements. J’aimais ça, j’étais vraiment contente d’aider comme je le pouvais même si je ne suis toujours pas une experte. J’étais animée quand je parlais de mode et de beauté. D’ailleurs, je me suis achetée une montre Marc Jacobs avec mon premier salaire d’étudiante. J’étais tellement heureuse et c’était la pièce parfaite à mes yeux. Je trouvais mon bonheur dans tout ça et non dans les soirées, l’alcool et la cigarette.

Pour les voyages, ça a surtout commencé quand j’ai eu 17 ou 18 ans et que mes parents m’ont laissé partir seule sur Paris. Mon premier voyage seule à l’étranger a été Bruxelles et c’était dans le cadre de mes études. je compte bien continuer dans cette lignée et j’ai un but pour 2018 qui est de partir au moins dans 3 villes européennes (Londres, Amsterdam et Madrid) d’ici la fin de l’année même pour un simple week-end.  On croise les doigts pour que j’y arrive.

UN BLOG?

J’ai mis quelques mois à me décider à me lancer. On me disait « mais Stéphanie, pourquoi tu ne fais pas ton blog? ». Je répondais je ne sais pas mais je savais très bien pourquoi. La peur de me lancer, de « m’exhiber », du regard des autres, des moqueries. Je ne me trouvais pas légitime comme les youtubeuses et blogueuses que je suivais déjà depuis quelques temps. Je me demandais comment quelqu’un comme moi pouvait intéresser des gens sur ce sujet.

Et puis en discutant avec Marion et en me rendant compte qu’elle était passionnée par la même chose, je lui ai proposé de faire un blog à deux. C’était plus facile de se lancer à deux. C’était plus sécurisant aussi je pense. A deux rien ne pourrait nous atteindre (ou presque) car on l’affronterait ensemble et non seule.

Je savais que c’était du boulot mais je ne savais pas que ça allait être compliqué de trouver du temps à deux pour avancer. Le projet est resté en stand-by pendant quelques mois, Marion n’arrivant pas à trouver du temps pour le blog dans son emploi du temps entre le travail et le reste. Moi c’était un peu plus simple puisque je travaillais avec mon père et que je pouvais aménager mes heures un peu plus facilement. On a fini par réussir a réellement se lancer en septembre.

Autant vous dire que c’est génial de pouvoir partager avec vous mon avis sur des produits, des marques, de vous montrer des looks ou des moments vécus avec les vlogs. Franchement, je ne pouvais pas demander mieux que ça. Enfin si…

LE BLOG & YOUTUBE

Si je pouvais demander mieux. Un démarrage comme je ne l’avais pas prévu. Je pensais qu’on ferait 50 vues par mois au début. Je ne pensais pas que vous seriez nombreux à nous lire. Enfin nombreux, tout est relatif si on compare avec les blogs de Noholita, Mon Blog de Fille, etc… mais pour moi en tout cas, c’est énorme déjà. Jamais j’aurais pensé qu’on aurait ce nombre de vues par mois. En 4 mois, on a atteint 2000 vues, 1000 visiteurs et 500 vues sur YouTube. C’est tellement énorme déjà à mes yeux et ça me motive encore plus à faire du contenu de qualité et qui vous plaira plutôt que de la quantité. Quand je n’ai pas le temps, je préfère ne rien poster que poster un truc qui ne me conviendra pas.

C’est le plus difficile en fait, vous faire du contenu régulièrement. Travailler à côté, ce n’est pas toujours évident. Vous êtes déjà toute la journée sur l’ordinateur et parfois le soir vous n’avez ni l’envie ni le temps ou le courage de vous remettre devant un ordinateur pour monter une vidéo ou écrire un article. Attention ce n’est pas une corvée mais plutôt l’envie de ne pas faire quelque chose de nul. Je suis très perfectionniste et j’ai besoin que ce soit plus que bien. J’ai envie que vous soyez passionnés par ce que vous lisez et non ennuyés à partir d’un certain moment.

Ce blog c’est aussi, pour moi, le moyen de travailler dans le domaine qui me plait. Parce que oui c’est un travail. Un article prend des heures à être écrit, construit. Ça prend du temps pour faire LA photo parfaite pour Instagram ou les photos pour les articles. Ça prend du temps aussi de tourner une vidéo avec un contenu sympa et ne parlons pas du montage qui peut prendre quelques heures. Mais j’aime ça. Quand je finis un article ou une vidéo, un sentiment de satisfaction survient et je me sens fière. Pas parce que je trouve que ce que j’écris est bien, ça il n’y a que vous qui pouvez le juger, mais parce que j’ai partagé quelque chose avec vous et je suis arrivée au bout.

Je pense que beaucoup de personnes se lancent dans des blogs, dans des chaînes YouTube sans se rendre compte du temps et du travail que ça prend. Ça fait souvent peur même. J’ai eu peur de ne pas pouvoir assumer aussi mais je ne veux pas me mettre la pression. C’est une passion, un partage avant tout. Ce n’est pas mon métier et je n’ai pas la prétention de vouloir en faire mon métier parce que je sais que maintenant il y a beaucoup de monde qui aimerait que ça le devienne. C’est dur de sortir du lot dans un métier où il y a beaucoup de gens. Mais ce n’est pas impossible. C’est mon challenge. J’aimerais y arriver pour ma satisfaction personnelle et non pour autre chose.

LE PARTAGE, UNE COMMUNAUTÉ

C’est le but premier de la chaîne YouTube et du blog. Partager avec vous et devenir une petite famille. Je vois déjà que certaines personnes commencent à revenir souvent que ce soit sur le blog ou sur Instagram. Ça fait plaisir. Vous imaginez pas comment c’est motivant et ça fait du bien de voir que ce que vous produisez est lu et apprécié. Ça me donne encore plus envie de partager avec vous, de poursuivre mes efforts pour être plus présente sur Instagram. J’essaie d’être active tous les jours. C’est parfois dur de trouver la bonne photo pour poster mais ça m’oblige à redoubler de créativité aussi et ça c’est ce qui me plait. C’est aussi pour ça que j’ai fait du marketing: la créativité et le partage.

Me lancer avec Marion me permettait aussi de partager tout ça avec quelqu’un, quelqu’un qui vivait la même chose et avec qui je pouvais écrire du contenu et échanger. Ça me plaisait de tester un même produit ou une même marque et d’entendre son point de vue et le mien. Mais pas seulement Marion, il y a aussi Cyrielle qui a été l’une des premières à me pousser, à me dire de me lancer et de ne pas me préoccuper des gens. Ça lui a pris du temps de me convaincre mais c’est plutôt grâce à elle que je me suis lancée et que je suis là à vous écrire cet article.

Et puis, je fais aussi un clin d’œil à Anaïs et à une autre Marion (oui oui, c’est dur de suivre pour tout le monde donc on va dire Marion M) qui m’ont promis de faire des voyages avec moi cette année. Merci les filles parce que pour moi, partir découvrir une nouvelle ville, un nouveau pays seule, ce n’est pas pareil qu’à deux. On peut partager, créer de plus beaux souvenirs à deux. C’est plus marrant et plus agréable aussi selon moi. Bon ok, il y a aussi une partie de moi qui se dit que s’il m’arrive un truc et que je suis seule, bah je suis pas dans la merde le temps qu’on s’en rende compte !

LES ALEAS DE LA VIE

Comme vous pouvez l’avoir constaté, il y a eu pas mal de changements ces derniers temps. La chaîne Youtube et le blog ont changé de nom. Je ne m’étalerais pas parce que je pense que ça ne regarde personne à part  nous mais, nous avons pris des chemins séparés avec Marion.

C’est dommage mais d’un autre côté, ça permet d’être plus proche de vous et que vous puissiez vraiment comprendre mon univers et ma personnalité. A deux, il y a des concessions, des choix à faire alors que seule, bah on fait un peu ce que l’on veut sans avoir besoin que ça plaise à l’autre.

Du coup, Le Bazar de Marion & Stéphanie devient Le Bazar de Stéphanie.

 

Voilà, je pense que j’ai fait le tour. Je pense aussi que j’oublie de parler de certaines choses mais d’un autre côté je me dis que ça nous permettrait d’échanger via des questions de votre part.

J’espère aussi que je ne vous décevrais pas et que le blog ainsi que les vidéos continueront à vous plaire. C’était un risque à prendre mais je le prends et j’espère ne pas le regretter.

N’hésitez pas d’ailleurs à me parler de vos passions ou à me poser vos questions surtout celles qui voudraient se lancer mais qui n’oseraient pas le faire.

En attendant, prenez soin de vous et à bientôt pour un nouvel article ! 💋

Publicités

14 commentaires sur “La mode, la beauté et les voyages, ma passion. Le début d’un blog.

    1. Merci pour ton commentaire tout d’abord, ça fait toujours plaisir d’échanger ! Je suis aussi heureuse que tu te retrouves dans ce que je dis et je pense que c’est important de se soutenir quand on début comme ça 😘

      J'aime

  1. Hello, c’est un très bel article qui nous en apprend un peu plus sur toi et c’est top 🙂 Pour ma part, sur mon blog, je ne parle jamais de moi, mais pour les 1 an de celui-ci,j’ai décidé de faire un article « bilan » de cette première année de blogging où je me suis mise en avant et cela m’a fait du bien de me le livrer un peu sur cette passion. 🙂

    Continue d’écrire ou de faire des vidéos avec passion, c’est cela qui importe le plus au final ! 🙂

    bises
    Fanny du blog The cocooning factory

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Fanny, merci pour ton commentaire qui me fait plaisir ! 😘 c’est toujours bizarre de parler de soi mais je me dis parfois que ça peut servir à d’autres personnes d’avoir un aperçu des expériences des autres et de leurs ressentis.

      Merci, je vais essayer de continuer de faire ce que j’aime et de la manière dont j’aime le faire oui. Plus de retenu pour moi 😊

      Bisous et à bientôt j’espère !

      J'aime

  2. Je me retrouve un peu dans ton article à l’exception que je me décourage rapidement quand les choses ne vont pas aussi vite que je le veux (ce qui est très dérangeant pour ma volonté de tenir un blog)! Tu as de très jolies pensées! Continue comme ça!

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Charline, j’étais comme toi avant mais pour le blog et YouTube j’apprends à être patiente. Il y a des moments où je me dis que ça ne marche pas comme je voudrais et que peut-être je devrais arrêter mais finalement je crois que c’est avec le temps qu’on arrive à avoir l’audience et les vues. Après, il ne faut pas que ce soit un moteur et c’est souvent le piège malheureusement. Il faut que tu gardes patience et que tu continues si c’est ta passion parce que crois moi qu’à un moment ça vaudra le coup et tu seras fière de ne pas avoir lâché 😊 merci pour ton commentaire en tout cas et j’espère te revoir bientôt par ici 😘

      J'aime

  3. Très bon article ! Je pense que beaucoup de blogueuse se retrouveront dans tes paroles, moi la première avec la peur de me lancer, de faire tout ça sans avoir d’echange derrière. Comme tu dis ce sont des heures de boulot, j’avais déjà ouvert un blog, et je bâclais les choses. Là je suis tellement motivé que je mets plusieurs jours à écrire mon article, la façon de tourner le texte, les photos, les retouches, les montages si besoin, la mise en page… pour me laisser le temps de faire les choses bien, je me fixe à un article/ semaine pour le moment, au moins je suis sur que ce n’est pas bâclé et je ne suis pas pressée par le temps.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup 😊 c’est exactement ça. C’est du boulot et même si c’est une passion, s’il n’y a pas d’échange derrière ou même des j’aime qui prouvent que ton article plaît, bah c’est frustrant et décourageant et j’ai la chance que ce ne soit pas le cas. Et oui je suis pareille, une vidéo et un article par semaine c’est largement suffisant et je peux suivre le rythme 😊

      Aimé par 1 personne

  4. Je débute, pleine de doutes et peur de mal faire , alors ton blog me touche , mais continue il faut vivre ses passions , généralement l’orque l’on fait les choses par plaisir elles se déroulent bien ! Merci à toi de ton article et je t’invite à venir voir mon blog afin de me donner ton avis , à bientôt j’espère !

    Aimé par 1 personne

    1. On a toujours des doutes sur ce que l’on fait surtout quand on se lance mais ce que je me dis c’est qu’il ne faut pas lâcher parce que tu sais jamais ce que l’avenir te réserve 😊 je passerais faire un tour sur ton blog promis ! Merci pour ton commentaire et à bientôt 😘

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s