L’épilation définitive au laser au CSHP, mon avis

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler poils et comment s’en débarrasser. Je ne sais pas vous mais moi j’ai toujours fait un peu la chasse aux poils. C’est simple, j’ai tellement une aversion pour ça que je n’osais même plus montrer mes jambes ou mes aisselles pendant les repousses. Autant vous dire que ça a été compliqué pendant mes séances et je vais vous expliquer pourquoi !

J’ai commencé l’épilation au laser en mai 2018 au Centre Saint-Honoré Ponthieu près des Champs Élysées. Je suis allée là-bas suite à la vidéo de Sananas2106 qui avait l’air très contente de son expérience chez eux. J’ai mis un sacré moment à me décider parce que ça reste un coût et une sacré dépense. J’avais en plus bien choisi ma période puisque je me suis retrouvée sans boulot donc avec un budget limité mais il faut faire des sacrifices dans la vie et j’en ai fait pour ne pas avoir fait tout ça pour rien.

 

COMMENT ÇA SE PASSE?

J’ai eu une première consultation gratuite avec un dermatologue. Il m’a demandé tout ce qu’il devait savoir et m’a expliqué comment ça allait se passer et ce que je devais faire et ne pas faire pendant la durée du « traitement ». Les plus grosses contre-indications étant l’exposition au soleil 15 jours avant et après les séances, les gommages et les traitements antibiotiques et accélérateurs de bronzage. Pas simple vous me direz et je suis bien d’accord mais c’est le deal et on est au courant depuis le début. Seule chose que j’ai trouvé bizarre c’est qu’il n’a pas examiné ma peau en détails. On voyait que j’avais la peau sensible (la lanière de mon sac avait fait rougir ma peau) et que j’avais des grains de beauté. Malgré tout, je trouve ça dangereux mais bon c’est la façon de fonctionner apparemment. C’est pendant cette consultation que vous décidez également des zones que vous voulez passer au laser.

 

Au niveau des séances de laser, j’ai fait il y a quinze jours ma quatrième séance. Vous êtes déjà accueilli dans un bel établissement et on vous demande de payer en avance. Je pense qu’ils ont dû avoir pas mal de gens malhonnêtes qui sont partis sans payer auparavant mais si vous leur expliquez que vous ne savez pas encore les zones nécessitant l’épilation, on vous accompagne à la fin de la séance à l’accueil pour indiquer ce que vous avez fait et devez payer. Les laséristes sont très sympas. Elles savent mettre à l’aise et explique bien les choses. Pour répondre à mon inquiétude, elles m’ont expliqué qu’elles ne passent pas sur les grains de beauté et que si je vois quelque chose d’anormal au niveau de ça, que je les contacte et on verra ce qu’il se passe. Pendant les séances, vous devez impérativement porter des lunettes pour éviter le rayonnement du laser sur les yeux. On ne dirait pas qu’il y ait quoique ce soit mais c’est mieux ainsi.

 

Premier Rendez-vous

J’arrive donc rasée de la veille, ni gommage ni épilation faits depuis plus d’un mois pour que le laser soit plus efficace. Pas de bronzage non plus mais ça c’est à peine le début du printemps donc pas de soucis pour ça. La lasériste me trace des lignes sur les jambes afin de pouvoir travailler par zones. Elle me prévient que je peux avoir mal et me rassure en me disant que je lui signale si c’est beaucoup trop douloureux et elle fera des pauses. Au final, je n’ai pas eu plus que mal que ça sauf au niveau du maillot. Quelle horreur…. Tout se passe bien et elle me dit que pendant 15 jours mes poils vont pousser et tomber et qu’après j’aurais trois semaines tranquille sans poils avant de revenir dans 6 semaines. Et c’était vrai, mes poils tombaient comme par magie et je voyais déjà quelques résultats avant la seconde séance.

 

Deuxième Rendez-vous

Pareil, rasée de la veille et prête à affronter la petite douleur, je m’installe et discute avec la personne qui s’occupe de moi et là, aïe, ça fait mal. La puissance du laser ayant été augmentée, j’ai un peu plus ressenti le picotement du laser sur ma peau. Ce n’est pas grave, je me dis que c’est une souffrance nécessaire pour ne plus avoir à me tracasser par la suite. Je prends à nouveau rendez-vous six semaines après pour la troisième séance. Sauf qu’elle me rappelle que comme c’est l’été, je n’ai pas le droit de bronzer et pas d’exposition 15 jours avant de revenir. Oui mais ça risque d’être dur avec cette chaleur.

 

Troisième Rendez-vous

Catastrophe, elle ne peut pas épiler mes cuisses car j’ai légèrement pris le soleil et que c’est beaucoup trop dangereux… On zappe donc cette zone pour cette fois et on fait le reste. Je précise que pas de panique, mes poils étaient tous de nouveau là avant la séance car, comme elle me l’avait expliqué, les poils ont pu tous repousser et c’est la deuxième phase de la vie du poil qui commençait. La douleur commence du coup à être plus vive puisqu’on continue d’augmenter la puissance du laser pour le rendre un peu plus efficace encore. Et enfin on espace un peu plus les séances. Génial. Rendez-vous, sept semaines après.

 

Quatrième Rendez-vous

Oh. Mon. Dieu. La douleur est bien plus vive et mes jambes sont bien plus rouges et déshydratées. Oui, le laser fait son effet et j’en suis contente mais cette séance a été une torture. À l’heure où j’écris cet article, ça fait presque deux semaines que j’ai fait la séance et mes poils ont à peine commencé à sortir et à tomber mais c’est minime. Je crois que ça a été bien efficace et je suis contente mais ma peau a bien souffert quand même et je ne cesse de l’hydrater. J’ai rendez-vous dans deux mois (enfin moins maintenant) pour la 5ème séance.

 

LE PRIX

Je paye 325€ par séance pour les jambes entières, les aisselles et le maillot. J’ai regardé et ce n’est pas l’institut le plus cher pour une prestation de qualité. En moyenne, il faut compter entre 6 à 8 séances mais ça varie en fonction des personnes et de leur type de peau.

 

MES CONSEILS

  • Hydrater vous bien la peau tout le temps. Je ne le fais pas assez et je déguste maintenant.
  • Mettez bien la biafine pendant 2 à 3 jours après l’épilation ça aide bien.
  • Les laséristes m’ont aussi conseillé de ne pas du tout me raser entre les séances car ça redonne de la vigueur aux poils et ça annule les effets du laser. Oui c’est pas terrible mais bon vu le prix, je m’y plie.

 

MON AVIS POUR LE MOMENT

Je vois déjà des résultats et j’en suis très contente. Je pense qu’il ne me reste que très peu de séances à faire donc c’est vraiment top et ça me prouve que je n’ai pas fait tout ça pour rien. J’ai peut-être mal et je galère avec le soleil etc mais je me dis que dans peu de temps je serais débarrassée de tout ça et surtout, de la corvée d’épilation/de rasage. Alors oui c’est un budget et il faut avoir envie de mettre autant d’argent dans ce genre de choses mais je sais que j’ai préféré le faire que de continuer à galérer avec mes poils et surtout, mes poils sous peau.

 

J’espère que cet article vous aura plu et je vous en referais un dès que j’aurais terminé mes séances pour faire un bilan. A bientôt pour un prochain article et en attendant, prenez soin de vous 💋

 

Publicités

2 commentaires sur “L’épilation définitive au laser au CSHP, mon avis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s