Comment bien choisir son orientation professionnelle?

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, je viens vers vous parce que je voulais parler de quelque chose qui me tient à cœur: L’orientation professionnelle. J’ai moi-même vécu des échecs et je sais combien ça fait peur de devoir se lancer dans ce choix. Du coup, si je peux vous aider, ce serait avec plaisir.

J’entends beaucoup trop souvent des adolescents autour de moi me dire qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent faire ou qu’ils n’arrivent pas à se décider par manque de conseils ou d’aide de la part de leur établissement scolaire.

J’ai eu la chance d’avoir eu des parents qui ont su m’aider à m’orienter et, surtout, qui me soutiennent qu’importe les choix dans ma vie. Ils ne m’ont jamais imposé mes études ou le métier que j’ai choisi, les opportunités que j’ai pu avoir, etc…

 

1/ Qu’ai-je envie de faire?

Je pense que quand vous êtes face à un choix à faire en troisième ou en seconde (je ne sais plus trop quand est-ce que ça doit se faire maintenant), il faut vous poser les bonnes questions. Il faut déjà vous demander ce que vous aimeriez faire? Pas le métier en vogue en ce moment ou celui que votre meilleur pote veut choisir mais bien le vôtre. Ces derniers temps, la mode est de s’orienter dans les réseaux sociaux et le marketing ou dans le blogging mais, pour les deux cas, ce sont des domaines qui se développent mais qui sont saturés puisque beaucoup de monde s’oriente là-dessus. Il faut donc être sûr d’être prêt à affronter la concurrence.

Il faut savoir aussi que ça a beau l’air d’être des métiers « faciles » et cool, il n’empêche que ça demande du boulot et de la rigueur et que ça peut ne pas vous correspondre que ce soit avec votre personnalité ou en matière de rythme de travail. Je travaille dans le marketing et j’entends bien trop souvent qu’on se roule les pouces et qu’on ne fait rien de ses journées mais c’est faux. Je n’ai jamais autant travaillé que depuis que je bosse dans le marketing. Il faut parfois travailler les week-end et les jours fériés aussi suivant le secteur d’activité de la boîte où vous travaillez.

Tout ça pour vous dire que, voilà, il faut se renseigner sur tous les métiers et surtout ne pas raisonner en termes de temps d’études ou de tendance mais en terme de passion et de ce qui vous plairait. Sachez que votre métier composera bien 50% de votre vie et si vous ne vous plaisez pas dans ce que vous faites, ça va être très compliqué pour vous.

 

2/ Maintenant que j’ai des idées, qu’est-ce qui me passionne?

Comme je viens de vous le dire, votre métier composera une grosse partie de votre quotidien et vous devez vraiment choisir un job dans lequel vous vous éclaterez et pour lequel vous serez passionné. Je peux vous assurer qu’il n’y a rien de drôle à s’ennuyer dans son boulot et à subir son quotidien. Le temps passe lentement, vous cherchez ce que vous pouvez faire de plus intéressant, vous tournez en rond et vous vous dégoûtez encore plus de votre job.

C’est pourquoi il faut vraiment se renseigner et ne pas hésiter à poser des questions à des personnes faisant le métier que vous envisageais de faire. Au tout début de mes études, je pensais que je ferais commerciale parce que quand j’écoutais mon père, c’était passionnant et riche comme expérience. On sent qu’il est passionné quand il parle de ce qu’il fait. Si ça vous donne envie, foncez. Mais n’hésitez pas à demander à plusieurs personnes dans plusieurs métiers ou dans le même métier car toutes les expériences sont uniques et dépendent de la personne qui les vit.

Maintenant que vous avez choisi, il faut faire un choix sur l’école/l’université que vous allez choisir.

 

3/ Quelle école/université choisir? Quelles études?

Il faut savoir que parfois, pour un même métier, vous avez plusieurs types de formation. Par exemple, pour faire du commerce, vous pouvez faire un BTS, un DUT, une licence/un bachelor, une école de commerce, un programme grande école et par la suite un Master, un MBI, etc… et dans tous ces types de formation vous avez des spécialisations comme l’économie, la gestion, la finance, le marketing, etc… Parce que oui, attention, le commerce c’est vaste et englobe beaucoup de choses donc prenez le temps de choisir.

Si ça peut vous aider, je vais vous parler de mon parcours. En terminale, j’avais tenté deux écoles de commerce et les choix post-bas en BTS. J’avais été reçue dans une des deux écoles de commerce et dans le BTS que j’avais mis en premier choix. N’ayant pas eu les moyens d’aller en école de commerce, j’avais pris la décision d’aller en BTS mais ça n’a pas été concluant. Pourquoi? Tout simplement parce que je ne me suis pas retrouvée dans le système d’enseignement. J’avais atterrie dans une école publique alors que je venais du privé et je n’avais pas du tout accroché au programme. j’ai donc retenté une école de commerce que j’ai eu cette fois-ci. J’ai choisi le cursus EGC (Economie, Gestion et Commerce) de l’école Kedge Business School qui était anciennement Euromed Management. Ce cursus ne s’appelle plus comme ça maintenant et c’est le Kedge Bachelor. C’est un cursus en 3 ans donc une licence mais on appelle ça un Bachelor en école de commerce. J’ai pas la suite fait un master en Commerce International avec une spécialisation management du luxe mais je me suis orientée dans le marketing grâce à mes stages.

J’ai choisi de faire ce cursus là car il était assez large et il me permettait de pouvoir faire un master de mon choix par la suite. En fait, je voulais faire du commerce mais je m’étais dit que si ça ne me plaisait pas, mon diplôme me permettrait de faire du marketing, de la comptabilité, de la finance ou autre. Et en fait, ce qui est génial avec ce cursus c’est qu’il permet de faire stage toutes les années de 3 à 6 mois pour le dernier donc vous avez le temps de voir quel métier vous plaît le plus. J’ai fait trois stages: un en commerce, un en marketing et un en ressources humaines. C’est là où je me suis vraiment orientée et que j’ai décidé de mon métier.

 

4/ Et si je me trompe d’orientation?

Pas de panique. Je me suis moi-même trompée de voie dans mes études. Pas en terme de domaine mais en terme de type de formation. J’ai « perdu » une année mais en fait je ne l’ai pas vraiment perdu puisque j’ai quand même appris des choses et que j’avais un bagage de plus.

J’avais déjà un bagage puisque j’avais fait STG dès la première au lycée donc j’avais déjà les bases à ces métiers là. D’ailleurs, si vous faites ce choix au lycée et que vous vous rendez compte, par exemple, que vous voulez faire médecine. Ne vous découragez pas et faites le. Vous n’avez peut-être pas fait S mais rien ne vous empêche de faire une prépa pour faire ce que vous avez envie de faire.

Rien ne vous empêche de vous réorienter. Des personnes de tous âges changent de métier de nos jours alors pourquoi ne pas prendre le risque de tenter d’autres études quand on se rend compte que celles qu’on a choisi ne nous conviennent pas? Il faut simplement de la détermination et de l’envie mais surtout de la réflexion.

Par contre, je ne vous dis pas de le faire parce que vous vous ennuyez à l’école peu importe les études. Je dis ça dans le sens où vous vous rendez compte que ça ne vous convient pas et non d’être étudiant toute votre vie !

 

5/ Éclatez-vous !

Ces années seront sûrement les meilleures de votre vie parce que vous allez rencontrer des gens super, vous allez apprendre beaucoup de choses en entreprise ou en cours mais surtout, ce sera super enrichissant. Si vous avez la possibilité de faire un échange universitaire, ne réfléchissez pas et faites le. C’est censé être une source de bonheur et de bons souvenirs que ce soit pendant l’école et pendant votre carrière. Il y aura forcément des coups durs notamment pendant les examens, les moments de doute et compagnie mais ne baissez jamais les bras.

 

Voilà, j’espère que cet article vous a plu et a pu aider certains de mes lecteurs. Je sais que c’est un article qui m’aurait aidé plus jeune même si j’ai eu toute l’aide dont j’ai eu besoin. Surtout, n’oubliez pas que l’erreur est humaine et que parfois se tromper amène de très belles choses dans nos vies. Une opportunité peut en cacher une autre.

Je vous mets le lien d’un article de Diplomeo que j’ai trouvé très intéressant dans lequel ils donnent 10 conseils pour bien choisir son orientation.

Vous pouvez me poser des questions en commentaires sur mon parcours ou sur les études que j’ai fait, j’y répondrais avec grand plaisir. Si un article sur mon parcours vous plairait, dites le moi aussi dans les commentaires et je le ferais avec plaisir.

En attendant, prenez soin de vous et à bientôt pour un prochain article ! 💋

 

Publicités

4 commentaires sur “Comment bien choisir son orientation professionnelle?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s